Actualité Santé,  Formation santé

Tout ce qu’il y a a savoir sur l’hypercapnie

Être atteint de l’hypercapnie peut être très dangereux pour l’organisme humain. Il peut vous mettre dans un état de coma, de confusion mentale, voire vous tuer. Mais n’ayez crainte, il existe des moyens pour traiter l’hypercapnie.

Généralités sur l’hypercapnie

Définition

L’hypercapnie ou aussi appelé hypercarbie est une maladie de ventilation sous forme d’insuffisance respiratoire. Il y a présence d’hypercapnie quand le taux de gaz carbonique dans votre sang est excessif. De ce fait, votre système respiratoire ne sera pas apte à purifier le CO2 présent dans votre sang. Cela peut engendrer une inadéquation entre votre ventilation et le besoin de votre organisme.

Les types d’hypercapnie

Il existe 2 types d’hypercapnie, à savoir l’hypercapnie aiguë et l’hypercapnie chronique. L’hypercapnie est aiguë si le taux de dioxyde de carbone dans votre sang est supérieur à 45 mm ou avec un pH faible. Ces types d’hypercapnie sont les plus dangereux pour votre organisme. Les hypercapnies chroniques, quant à elles, se présentent de façon permanente. Elles sont pareilles que les hypercapnies aiguës sauf que votre pH sanguin reste normal.

Les causes

Les bronchopneumopathies obstructives ou BPCO sont les causes les plus fréquentes de l’hypercapnie. Il peut également être causé par de nombreuses pathologies. Généralement, ils dérivent d’une maladie respiratoire, maladie musculaire, maladie neurologique, ou encore une maladie du poumon. Cependant, une obésité excessive peut aussi causer l’hypercapnie

Les signes 

De nombreux signes sont susceptibles d’être de l’hypercapnie. Les signes peuvent varier entre un simple mal de tête et une entrée dans un état de coma. Il se peut que vous soyez atteint de l’hypercapnie en cas de pression artérielle plus élevée que d’habitude. Si vous transpirez beaucoup ou s’il y a présence d’une secousse musculaire involontaire, consultez vite un médecin. 

Quels sont les effets de l’hypercapnie ?

Les effets de l’hypercapnie se produisent par l’ensemble des contextes biologiques que le patient traverse. Après être atteint par la maladie, le patient est susceptible de :

– Subir des essoufflements rapides à l’effort

– Être constamment fatigué

– Être atteint du flapping tremor à cause des agitations inattendues des muscles

– Produire constamment des sueurs plus que la normale

– Faire couler des larmes en continu sans faire exprès

– Subir des injections conjonctivales

– Faire une augmentation de la fréquence cardiaque

– Subir une stimulation de la sécrétion hormonale surrénalienne

– Subir des troubles de la conscience constante

– Être constamment en état de somnolence

Les traitements possibles

Comme cité précédemment, l’hypercapnie peut dériver d’une maladie déjà présente dans le corps de l’individu. Pour commencer, vous devez identifier les origines de l’hypercapnie avant de la traiter. Cependant, le patient va avoir besoin d’une assistance respiratoire à l’aide d’un appareil de ventilation non invasive. Ces appareils vont lui permettre de restaurer petit à petit les échanges gazeux au niveau de sa respiration.

Le traitement peut toutefois s’effectuer à domicile tout en utilisant une ventilation non invasive. Ainsi, le patient peut diminuer la durée de l’hospitalisation. Mais, il faut une prescription médicale d’un médecin ou d’un pneumologue avant de l’installer à domicile. L’appareil peut être posé de façon discontinue pendant la journée ou la nuit. Par contre, si la maladie est déjà à un stade critique, il sera nécessaire de la mettre de façon continue. L’appareil va ainsi agir comme un support pour sa vie.